Isotop 400, la rebelle - scénario fantastique

9 romans publiés à ce jour

Isotop 400, la rebelle, scénario fantastique de Julien Gabriels

Scénario d'aventures fantastiques, science-fiction

Quelle idée ont eu Harry et Bob de dérober une voiture, surtout Isotop 400, prototype intelligent en cours de test, dont ils découvrent les capacités intellectuelles au cours de leur voyage vers Las Vegas.

 

Afin de faire sensation auprès de Jane, une auto-stoppeuse, puis de son amie Carole, ils se font passer pour les créateurs, ce qui ne semble pas du goût de la capricieuse Isotop.

 

Tandis que Steve, son concepteur, essaie de la reprendre en main, elle se vengera en retenant prisonniers les quatre jeunes qui n'en sortiront pas tous indemnes au cours de surprenantes aventures terrestres et d'insolites acrobaties aériennes.

Isotop 400, la rebelle, scénario fantastique de Julien Gabriels

Harry – Oui, c'est encore de l'argot… Tout ce que je dis, c'est de l'argot, l'argot… toujours l'argot… le langage de la rue, quoi !… (à Bob) si tu lui avais appris à parler la langue courante, et non l'encyclopédie… elle ne serait pas toutes les cinq minutes à nous demander la signification d'un mot !… Jane – Elle raisonne alors… Comment vous faites ça ?… Bob – C'est un peu compliqué à expliquer… On rentrerait dans des équations trop paradoxales pour être développées à brûle-pourpoint dans une voiture… Jane – C'est la première fois que je vois ça !… Les garçons (ensemble) – Nous aussi… Jane – Mais pourquoi dites-vous ça ? !… Vous me disiez à l'instant… Harry – On veut dire que notre voiture est un prototype, et que c'est la première fois qu'on l'essaye… Jane – Si je comprends bien, je suis aux premières loges aussi… C'est pas dangereux au moins ?…

EXTRAITS

 

Isotop 400 (aux occupants de la voiture) – C'est joli, n'est-ce pas, toutes ces couleurs ?… Les trois occupants (tous en chœur) – Magnifique, Isotop ! Isotop 400 – Encore une fois ?… Les trois occupants (en chœur) – S'il vous plaît, Isotop… Isotop 400 (descendant en piqué) – Hourra !… Les trois occupants (en chœur) – Oh ! la belle bleue !… Carole – Je suis malade… je vais vomir… Le regard d'Isotop réapparaît au plafond de la voiture. Isotop 400 – Regarde-moi bien dans les yeux, Carole… As-tu toujours envie de dégueuler sur mes beaux coussins ?… Carole (terrorisée) – C'est physiologique, Isotop… C'est comme si, toi, tu avais des hoquets dans ton moteur… On n'y peut rien. Isotop 400 – Si j'avais des hoquets maintenant, cela serait fort grave pour vous !… Elle pique de nouveau sur la voiture au sol. 

52 • CALIFORNIE / VOITURE DE STEVE – INTÉRIEUR – JOUR Steve et Phillip ont continué leur route vaille que vaille. Le halo lumineux s’est dissipé au fil du temps. Phillip – Où est-elle passée ?… Steve – Va savoir… Je crois que là, il est grand temps de prévenir les autres !… La partie va être de taille !… Phillip saisit l’émetteur précédemment distri-bué et alerte les autres voitures de la compagnie. Phillip – Appel à toutes les voitures de la société !… Isotop 400 identifiée sur la route de San Ber-nardino. Prière à toutes les voitures de vous di-riger dans le secteur comme convenu !… Peu à peu arrivent des confirmations de ré-ception. L’une des voitures – Peterson… Reçu cinq sur cinq !… Bravo les gars !… Une autre – Wagner et Finch… On est à deux cents bornes… Comptez sur nous, mais pas trop tôt !… Une autre encore – On arrive !… Une autre – Vous voulez du renfort, si je comprends bien !… Quelques problèmes ?… Phillip – Non… Juste les ordres du patron… Il ferme alors la réception du poste quelques instants. Phillip – Je crois que ce n’est pas la peine de les af-foler… Tels que je les connais, ils risquent de se dégonfler !… Steve – Je pense que tu as raison… Mais où elle est cette voiture ?… (Regardant soudain dans les rétroviseurs) Merde ! c’est elle derrière… elle nous suit !… Regarde !… Phillip se retourne. Phillip – J’ai bien peur que oui… Isotop se rapproche vivement de la voiture de Steve, la percute par derrière, jouant au stock-car. Isotop 400 – Et un petit coup de pousse-pousse… c’est bidonnant, hein !… Tenez-vous bien !… Tiens, mais c’est Steve !… Que fait-il par ici ?… Tous ensemble – Steve !… Isotop 400 – Steve Mellony, le père de ma mémoire et de mon intelligence… Dilemme ! Pousse-pousse ou pas pousse-pousse ?… Harry – Pousse-pousse !… (Marmonnant entre ses dents) Bien fait pour lui !… Carole – Pousse-pousse, c’est rigolo finalement !… Bob – Pas pousse-pousse, Isotop… Tu vas abî-mer ton avant-train. Isotop 400 – Aucun risque !… J’ai ce qu’il faut !… Sur ce, de volumineux pare-chocs se gonflent et sortent de la carrosserie vers l’avant, agissant comme des tampons. Isotop 400 – Débat démocratique… Deux contre un… Donc pousse-pousse !… Un violent coup propulse en avant la voiture de Steve, lui faisant presque perdre le contrôle du véhicule. Phillip – Mais ils sont tarés !… Steve – Elle est tarée !… Ce n’est certainement pas le chauffeur qui a eu cette initiative… Je suis sûr que cette voiture est maintenant totalement autonome et se comporte comme une personne atteinte de folie, qui peut dégénérer, devenant plus dangereuse encore… Phillip – Beau travail, en effet !… Steve – Excellent travail !… Succès absolu… Pour moi, c’est le renvoi assuré !… l’échec du créa-teur lors de la phase la plus difficile… la mise au point de son produit… Un nouveau coup vient bousculer l’automobile. Phillip – Et elle, derrière ?… Que faire ?… Steve – Qu’elle fasse sa vie… Si elle veut s’amuser, qu’elle s’amuse !… Ça lui passera avec le temps !… En effet, Isotop vient brusquement de s’arrêter de jouer. Elle roule à présent calme-ment, et Harry, toujours au volant, a soudain la sensation qu’il tient de nouveau un volant entre ses mains et qu’il contrôle la voiture. Harry – Ça va mieux… Je pilote de nouveau… On va s’arrêter. La voiture ralentit et s’immobilise sur le bord de la route. Carole – J’en peux plus !… Je descends et je conti-nue à pied… Isotop 400 – Qui parle de descendre !… Vous n’êtes pas bien en ma compagnie ?… Les trois – (Presque ensemble) Oh si !… Isotop 400 – À la bonne heure ! Carole – Mais nous aurions besoin de descendre pour un petit… comment dirais-je… c’est comme vous, la vidange… si vous voyez ce que je veux dire… Isotop 400 – Pour prendre la poudre d’escampette !… Carole – Que vas-tu chercher là, Isotop !… Isotop 400 – Les femmes sont perfides… c’est bien connu !… Carole – Si tu le dis… Isotop 400 – Si je le dis, c’est que c’est vrai !… Carole – Dans ce cas…

 

DE

JULIEN

GABRIELS

Isotop 400, la rebelle, scénario fantastique de Julien Gabriels

 

 

QUELQUES EXTRAITS

 

Isotop 400 – Je n'ai pas compris : “c'te meuf ”… Veuillez préciser votre pensée… Pour le jus de pamplemousse frais, prière de patienter quelques instants. Un temps d'attente durant lequel Bob et Harry échangent des regards perplexes. Isotop 400 – J'attends. Harry – Elle attend quoi ?… Bob – Que tu lui répondes… Elle ne connaît pas : “ c'te meuf ” qu'elle t'a dit… Harry – Comment veux-tu que je lui explique ? !… L'argot, c'est ce qu'il y a de plus dur à commenter… Qu'est-ce que tu lui dirais, toi ?… Bob – Je te signale que c'est à toi qu'elle a posé la question… 

 

Livre broché

 

N° ISBN13

9782748192223

 

 

Livre numérique - ebook

 

N° ISBN13

9782748186871

 

 

date de parution : 1er mars 2007

 Plus d'extraits